Note du jeu
8.39/10
moyenne sur 26 avis

Les avis des membres

 2  0
Vinciane
8,30 
 1  0
Salem2612
8,70 
 1  0
sanguinius05
10,00 

Description

De nos jours, il est assez difficile de ne pas avoir entendu parler du Trône de Fer. Pas que je m’en plaigne. Après la montée exponentielle des livres et de la série télé, le monde est devenu accro aux 7 Royaumes. Mais nous, les joueurs, nous pouvons nous offrir une certaine satisfaction, assez hipster si vous voulez, car nous étions déjà en train de murmurer « Valar Morghulis » et prévenir les gens de l’arrivée de la saison hivernale longtemps avant les autres. Ceci est dû en grande partie aux jeux de Fantasy Flight Games qui exploitent la licence depuis bien longtemps maintenant. De tout ces jeux, leur plus connu est le jeu de cartes. Après 12 ans d’existence, plus de 70 produits dans sa gamme et un catalogue de plus de 2000 cartes, c’est un de leurs plus grands jeux, et en même tellement ballonné par sa gamme qu’il risquait de s’effondrer sous son propre poids. Après sa première sortie en 2008, FFG a décidé de tailler dans la graisse pour ressortir un jeu frais et renouvelé pour tous les joueurs, des chevaliers jusqu’aux écuyers.

 

ea0602dfff6618838c0835aa1fdbec0d88b6.png

 

Trône de Fer : Le Jeu de Cartes, Deuxième édition, est… et bien, un titre assez long déjà, donc je vais l’appeler TdF histoire de ne pas trop user mon clavier. Après cela, c’est bel et bien un jeu de cartes. Ils n’ont pas menti sur la marchandise. Un très bon en plus avec une grande communauté qui le soutient. Écrit par le maître de la citadelle, Grand Maestre Eric Lang lui-même, nous devons aussi accorder nos remerciements à sire Nate French et son écuyer Damon Stone, surtout pour cette nouvelle version. Le jeu est bien sûr toujours publié par la grande maison de Fantasy Flight Games et Localisé par leur « vassal » : Edge.

 

2637eed557ad951934f30c14e5ed7f1c45a9.png

 

Pour les vétérans parmi vous, et bien, vous en connaissez sans doute plus sur ce jeu que moi. En fait, j’apprécie bien le jeu mais j’ai toujours vécu ça de loin. Pour vous, il n’y aura pas vraiment de surprises dans cet article. Il est plus apte à servir de guide pour débutant. J’appellerai ca « Trône de Fer, pour les Nuls » mais les nuls ne survivent pas longtemps dans ce monde ! Sachez que je ne vous ai pas oublié par contre et, après pas mal de discussion avec Edge, nous allons revenir avec des vidéos et articles plus « amateurs » bientôt !

298dc15554c48cfba7f027dad5039b50f2be.pngTdF est un des « Jeux de Cartes Evolutifs » ou JCE, un format crée par FFG. Contrairement aux « Jeux de cartes à collectionner » JCC, comme Magic : The Gathering où les cartes que vous obtiendrez dans chaque extension sont aléatoires, les JCE utilisent un format qui préconise des sorties plus petites, plus régulières mais où vous obtiendrez toutes les cartes quand vous achèterez un paquet. Cela veut dire que, au lieu d’acheter beaucoup de paquets pour avoir une chance de trouver les cartes qu’il vous faut, ce qui amènent certaines cartes à devenir très, très chères, avec les JCE vous n’avez qu’un pack à acheter, à un prix très honorable (€15), pour avoir toutes les cartes de l’extension en plusieurs exemplaires. Tous les joueurs peuvent donc très facilement démarrer sur un pied d’égalité et le gagnant est en lien avec l’étendu de vos compétences de joueur, pas de votre portefeuille.

 

ad4e62fd1ac7a7eabd24f490cea61487e577.jpe

 

Pour commencer, pourquoi ce changement ? Et bien dans une lettre ouverte à la communauté, Nate French en décrit les raisonnements. À savoir que le monsieur qui parle a quitté son boulot pour participer à un tournoi de TdF, avant d’être récupéré par FFG en tant que designer. Ceci donne un certain…poids à ses paroles. Pour les non-anglophones ou ceux qui ne souhaitent pas tout lire, je vous fais donc un résumé :

  • Le jeu était TROP grand. 2000 cartes… ça en fait un paquet. À partir d’un certain point, trop, c’est trop ! Premièrement, après tant de cartes, tant d’années de développement et tant d’évolutions dans les règles, le système pour ce dernier est devenu trop pondérant. Il y a une limite au nombre de modifications et d’erratas qu’il est possible de faire. Et même de cette façon, il reste très difficile d’empêcher le gonflement des règles (avec trop de règles spéciales, de mots clés et d’effets qui essayent d’interagir). En recommençant depuis le débit, FFG a pu nettoyer et redémarrer ce processus, d’autant que, depuis la sortie du jeu, FFG a accumulé beaucoup de savoir-faire sur les JCE. Ils peuvent donc faire profiter au jeu de toutes ces connaissances.
  • L’équilibre : Simple. Après avoir existé pendant si longtemps, il y a des cartes, règles, combos qui sont devenues surpuissantes ou obsolètes au fur du temps. C’est une bonne occasion pour les designers d’équilibrer la gamme.
  • Fréquentation : Qu’est ce que cela veut dire ? Il faut imaginer la situation d’un nouveau joueur : Vous commencez un nouveau jeu et vous voulez vraiment vous lancer dedans. La dernière chose que vous voulez c’est vous entendre dire qu’il faut acheter une grande partie des 70 produits… C’est un trop grand investissement pour un nouveau jeu. J’avoue que c’est surtout le cas pour un joueur « compétitif » mais ils sont le cœur de ce jeu. En bref : la taille de la gamme TdF décourageait les nouveaux joueurs.

Malgré tous ces changements, cette nouvelle version rationalisée reste fidele à son ancêtre et les vétérans trouveront sans doute qu’elle se joue comme le dernier, si ce n’est mieux ! C’est comme la direction assistée : la même chose mais en mieux.

Cette nouvelle version de TdF commence aux bases ; les règles ont été nettoyées, les cartes équilibrées et l’expérience du jeu rendu plus abordable pour les nouveaux joueurs. En plus, vous avez toutes les nouvelles illustrations qu’ils ont fait refaire. Superbe.

 

535b3fdd31e8d18c40df5362841ac2091d52.png

 

Dans le TdF, vous vous engagerez dans une lutte de pouvoir brutale au sein d’une des maisons majeures de Westeros : Stark, Lannister, Baratheon, Tyrell, Martell, Greyjoy et finalement, une maison qui n’en est pas une, la Garde de Nuit.

 

7aad30813e0cb43b487b9b9e17c1d1ef5818.png

 

 Lors de vos parties, vous allez utiliser des cartes représentant les personnages, lieux et événements emblématiques et bien-aimées (certains moins) de la série dans votre quête à amasser 15 points de pouvoir et ainsi gagner la partie. Ce qui démarque TdF des autres jeux de cartes est qu’en dépit de la lutte autour d’un objectif commun, vous n’allez pas vous battre sur un front, mais sur 3 : Militaire, Intrigue et Pouvoir. Certains personnages sont aptes à lutter sur un ou plusieurs de ces fronts.

 

a13cb771fe41a2b8e86b4ef4dddfb498a7f0.png

 

Quoiqu’il en soit, pour les règles, vous pouvez visionner la vidéo suivante ou Monsieur Nico de chez Edge et moi-même vous présentons le jeu, son histoire et ses règles !

 

 

Le jeu est bourré de choix, qui commencent avec la construction de son deck : quels personnages à mettre en jeu et quels défis initiés et à quel moment. Ceci lui donne un style de jeu simple mais très profond, la marque de fabrique de n’importe quel jeu de cartes qui en vaut la peine ! Il n’y a pas de mécanique de « points de vie », vous n’êtes jamais hors du jeu. Vous pouvez être mal en point, certes, mais rien empêche qu’après plusieurs défaites militaires, vous ne reveniez pas à la charge avec des défis d’intrigue et quelques cartes Événements bien placées.

f7f19b3638c7e7c0c7a247ad87836d07fda6.png

La mécanique est au top ce qui est normal pour un jeu qui est le résultat de 7ans de développement par des joueurs passionnés. Le visuel y est pour beaucoup aussi. Le jeu est magnifique, les illustrations sublimes et combinées avec la présence des personnages connus, tant aimés que détestés qui vous donneront l’impression de vous plonger véritablement dans une histoire alternative des 7 royaumes.

 

 

Nous parlons ici d’une partie « normale » du TdF, du 1 contre 1, mais n’oublions pas le mode « mêlée » pour plusieurs joueurs qui est vraiment superbe, sans doute un des meilleurs, si ce n’est pas le meilleur, système multi-joueurs pour ce genre de jeu.

Si vous avez envie de tâter du JCE alors c’est le moment parfait. Les reboots comme celui-ci n’arrivent que très rarement et l’opportunité de se joindre à une grande communauté de joueurs, tous au même d’égalité pour évoluer tous ensemble, ne sera pas permanente.

Pour ceux qui veulent tester le jeu, sachez qu’avec une boite de base, déjà disponible en magasin, vous pouvez vivre une expérience de jeu complète et expérimenter ainsi sa profondeur. Pour ceux qui souhaitent aller un peu plus loin, dans la compétition ou autre, sachez qu’il vous faudra 3 boites de bases pour avoir toutes les cartes en trois exemplaires (nombre maximum d’exemplaire d’une carte dans un deck). Disons que cette tactique n’est pas inconnue chez FFG mais il faut dire aussi que c’est une des meilleures boites pour limiter les doublons (ou cartes que vous aurez en trop après avoir acheté trois boites). De plus, il faut dire que cette dépense vous laissera avec non pas une, ni deux mais HUIT factions complètes pour le jeu. Avec tout cela, si vous trouvez qu’il n’y a pas assez de choix ou profondeur tactique, alors je ne peux plus rien pour vous !

N’oubliez pas que c’est le cas seulement avec la boite de base. Les extensions contiennent directement 3 copies de chaque carte dans le paquet. D’ailleurs, merci pour la belle transition (de rien) car à parler des extensions, autant parler du premier pack qui sortira bientôt : « Prendre le Noir », soit la première marche vers encore plus de choix et profondeur dans le jeu !

 

c718cbe8d6763aacc8598b5cf2f07b2ec377.png

 

Alors voilà, un beau jeu, un bon jeu. Si vous ne me croyez pas, demandez aux milliers de joueurs qui ont adhéré pendant 7 ans et permis un tel succès pour la première version. Je l’ai dit et je le redis, ne sous-estimez pas l’opportunité que vous avez à monter à bord maintenant pendant que le jeu démarre. Si vous êtes vraiment tentés par les JCE, si vous aimez la série TdF, alors vous ne serez vraiment pas déçus ! De plus, avec noël en approche, vous pouvez gentiment demander à Saint Nicholas de vous l’apporter. Avec un peu de chance, vous aurez une boite pleine de bonheur qui vous attend à la place d’un morceau de charbon dans votre petit soulier !

 

Les autres éditions

    No board game found

Dans les listes

    Aucune liste