Note du jeu
6.36/10
moyenne sur 22 avis

Les avis des membres

 4  0
Zypher
5,00 
 2  0
frantzouille
7,20 
 1  0
domkennoby
9,90 
 1  0
morlockbob
Fright Night
7,40 

Description

Default

Ramené dans les bagages de Monsieur Phal de son voyage à la Toy Fair de New York, nous avons adopté un prototype coréen dans les bureaux de Tric Trac qui depuis ressort régulièrement dès que nous en avons l’occasion.

Ramener des jeux coréens des USA en France, c’est vraiment trop la mondialisation !

En vérité ce sont les gens de chez Dive Dice, qui nous ont confié ce prototype. Proches du distributeur Korea Boardgames, nous avions eu l’occasion de vous vanter les mérites du jeu d’action Coco King qui fut localisé en français par Gigamic.

Monster my Neighborhood ou My Neighbor Monster (Mon voisin le monstre) est un jeu coréen certes mais son auteur est le japonais Pesu Nabeno. À l’heure actuelle nous ne savons pas encore qui se chargera de version française mais notre activité de lobbyistes et les qualités de ce petit jeu font que la VF se fera à coup sûr.

Default

My Neighbor Monster est un jeu à rôles secrets. Les joueurs vont donc se retrouver dans une équipe parfois constituée d’eux seul. À ma droite un Monstre qui a décidé de venir habiter dans le quartier et cela fout quand même un peu le bazar. De l’autre des Chasseurs de monstres qui ne pensent qu’à en faire un nouveau trophée. Parfois des Habitants qui peuvent se lier d’amitié avec le monstre. Maintenant le tout est de savoir qui est qui et… quand parce que les choses changent très vite dans une partie.

Le jeu se compose de cartes. La première chose a faire est de préparer la partie. Celle-ci va se dérouler en 5 manches car le jeu est très rapide.

Une manche se prépare en piochant un monstre pour le paquet de la manche. Il y en a donc toujours un et un seul. On ajoute à cela les 3 cartes de base : Premier Joueur, Chasseur, Cachette. Ces trois cartes seront toujours présentes dans chacune des manches.

On ajoute à cela des cartes piochées dans le paquet de construction en fonction du nombre de participants. Chaque manche aura donc des cartes fixes et des cartes différentes.

Mélangeons tout cela et distribuons 4 cartes à chaque joueur.

Default

Nous savons donc que quelque part il se trouve un unique Monstre, qu’au moins un Chasseur est présent (peut-être plus), et qu’un joueur possède la carte Premier Joueur. Le reste est encore un mystère…

Celle ou celui qui possède la carte Premier Joueur la pose devant lui. La chasse commence ! Le joueur suivant choisi une de ses cartes, la joue et applique son effet. Le jeu se poursuit ainsi jusqu’à ce que :

  • Un joueur remporte la partie en jouant un chasseur et en désignant le joueur qui possède la carte Monstre.
  • Le joueur qui possède la carte Monstre la joue en dernier et remporte la victoire.

Voyons un peu quelques types de cartes que nous allons pouvoir découvrir dans ce jeu à rebondissements.

  • La Cachette est une carte qui permet au Monstre de se cacher quand un chasseur arrive. Si vous êtes le Monstre et qu’un joueur joue une carte Chasseur en vous accusant, en possédant une carte Cachette vous pourrez répondre : « Désolé ce n’est pas moi. » sans même avoir besoin de montrer la carte Cachette. Bien sûr, on ne peut pas mentir volontairement sinon ce n’est plus du jeu ! Jouer une carte Cachette n’a pas d’autre effet que de perdre sa Cachette mais il faudra bien la jouer à un moment. Au dernier tour, un Monstre n’aura donc plus de Cachettes.
  • L’Enquête permet, une fois jouée de regarder en secret les cartes en main d’un joueur de son choix. Très utile ! Vous savez où est le monstre ? Seulement il va désormais encore avoir un chasseur en main et attendre un tour de table. Les choses risquent de bouger avant cela…
  • Le Vol permet de piocher une carte dans la main d’un joueur et de lui en donner une à soi de son choix.
  • La Rumeur. Chaque joueur pioche une carte à son voisin de droite. Il paraitrait que…
  • L’Ami permet d’être la ou le pote du Monstre. Une fois posée devant soi, on remporte la partie si le Monstre gagne. On perd s’il perd.
  • Le chien est une carte unique qui apparaît donc rarement. Avec son flair, il fouine partout ! On donne le Chien à un joueur qui doit le prendre en défaussant une de ses cartes. Il pourra donc le rejouer ensuite. Celle ou celui qui doit défausser le Monstre offre la victoire au Chien. Quand le Chien apparaît, tout le monde essaye de refiler le Monstre car son temps est compté !

Default

Beaucoup de cartes ont pour effet d’échanger les cartes des joueurs. Parfois à l’aveugle, parfois en connaissance. Certaine manche peuvent se terminer au premier tour par un coup de veine mais en général plus la manche avance plus les joueurs possèdent de renseignements qui vont permettre de localiser qui possède quoi.

Il existe dans la version que nous possédons, 5 cartes Monstre ; une pour chaque manche. Chaque Monstre en plus de pouvoir faire gagner son possesseur possède également un petit pouvoir. L’un permet de gagner un point supplémentaire, un autre possède une Cachette gratuite, un autre aura une condition de victoire alternative…

En fin de manche, un Chasseur (ou Kiki le Chien) qui a tué (débusqué) le Monstre marque 2 points tandis que tous les autres joueurs (sauf le Monstre et ses Amis) marquent 1. Ouf ! Le Quartier est rassuré !

Si le Monstre est joué en dernière carte, il gagne 2 points et ses Amis aussi.

Default

Une illustration de couverture alternative. Le titre était encore Monster, my neighborhood.
Celle-ci a beaucoup voyagé d'où son état.

Avec seulement 4 cartes chacun, Monster offre aux joueurs des sensations très variées qui vont du pur joyeux chaos à l’enquête construite. On serre les fesses, on fait des déductions, on bluffe, on discute, on crée des alliances et tout ça très rapidement.

On retrouve ici des ingrédients courant des jeux à rôles secrets. On y retrouve du Love Letter, du Mascarade, du Mange-moi si tu peux, entre autres. Vous serez donc en terrain connu et si vous appréciez les jeux simples et rapides, ce Monster offre une richesse de sensations et de renouvellement dans une ambiance joyeuse de collaboration et coups fourrés.

C’est cet équilibre entre difficulté, rapidité, chaos et réflexion qui est une vraie réussite. On espère le voir très bientôt sur les tables des francophones. Dive Dice ne devrait pas manquer de propositions en ce sens.

Et forcément celui-là est déjà Tric Trac Aproved.

Default


My neighbor Monster
Un jeu de Pesu Nabeno - Illustré par Sunju Choi
Publié par Divedice
4 à 7 joueurs - A partir de 8 ans
Langue des règles: Anglaise, Coréen
Durée: 30 minutes
Prix: Non renseigné
Disponible là ou peu sans faut en Corée
Disponible en français dans quelques mois ?


Default

Videos

Image de la vidéo Mon voisin le monstre, de l'explipartie !
il y a 6 ans 2538  26′
Explipartie

Les autres éditions

Erweiterungen

    No board game found

Dans les listes

    Aucune liste