In der Datenbank seit 12.09.2012

edition 2012
Par Yoann Levet
Illustré par Arnaud Demaegd
Édité par Ystari Games
Distribué par Millennium

Standalone 1 extension
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon
Monsieur Phal

Et le Juego del Año 2013 est

Et le Juego del Año 2013 est

Ce week-end avait lieu à Cordoba le VIII Festival international des jeux, l’occasion pour l’Espagne de consacrer leur jeu de l’année à eux.

Et le gagnant est..

Nul suspense, une image parlant plus rapidement qu’un texte, vous l’avez compris, c’est « Andor » de Mickael Menzel qui a remporté les suffrages. Après le Jeu de l’annee / As d’or en France, après le KennerSpiel au Spiel Des Jarhes en Allemagne, je crois qu’on l’on peut dire que « Andor » a un beau palmarès.

Default

Il est assez amusant, du reste d’analyser la chose en se disant que pour le plus gros prix de la nation, soi-disant, la plus joueuse, « Andor » soit considéré comme un jeu pour joueurs experts, alors que plus au sud en Europe, il est considéré comme familial et que les joueurs experts vont plutôt vers du plus lourd genre « Terra Mystica » ou « Myrmes »… le monde change…

Bravo à Monsieur Menzel pour son premier jeu, il a fait mouche. Bravo aux éditeurs, ceux d’origine et ceux qui ont signé les adaptations linguistiques…

► Pour en savoir plus sur le résultat, enfin plus est un bien grand mot, c’est par ici !

« Andor » dans la TT Tv, c'est maintenant et là !


"Andor"
Un jeu de rôle de plateau de Michael Menzel
Illustré par lui même (quoi aucune moquerie ? ;))
Publié chez Iello & Kosmos
Pour 2 à 4 aventuriers dès 10 ans
Tout public ou presque
Durée estimée de partie : 30 à 90 min suivant les scénarios
Disponible depuis ce week-end dans les 40€


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Andor
Andor
Par Michael Menzel
Illustré par Michael Menzel
2-4 10+ 90´

Kommentare (1)

Default
Abienesst
Abienesst

Et c'est amplement mérité