In der Datenbank seit 12.09.2012

edition 2012
Par Yoann Levet
Illustré par Arnaud Demaegd
Édité par Ystari Games
Distribué par Millennium

Standalone 1 extension
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon
YoannLevet

La Cigale et la fourmi, le making of 1/2

La Cigale et la fourmi, le making of 1/2
A en croire la légende, l'histoire de la Cigale et la Fourmi aurait débuté dans les toilettes d'un éditeur bordelais. En effet, je ne sais pas si je doit en être flat(ul)é, c'est apparemment sur son trône (malheureusement pas en fer) que Benoît Forget aurait eu cette idée.

Je ne sais pas quelle littérature il consulte dans ces moments là mais j'ose espérer que c'est en consultant un livre de contes qu'il eu l'idée de trouver une adaptation ludique au fameux conte d’Ésope, plus connu d'ailleurs d'après la version de Jean de la Fontaine (et désormais universellement connu grâce à la version de Mr Forget). Apparemment son opération dû prendre un certain temps puisqu'il eut même une deuxième excellente idée en décidant de me confier la tâche de la création de cette œuvre, faisant ainsi un petit pied de nez au fait que mon premier jeu était aussi un jeu à base de fourmi (Myrmes, un jeu fourmidable, merci au passage à Dr Mops de m'avoir soufflé ce jeu de mot qui m'a été utile de très nombreuses fois).

Default

Les toilettes "Purple Brain". Il faut au moins ça lorsqu'on y passe des heures... Crédit photo L.Maublanc

C'est alors par le biais des réseaux sociaux que je fut contacté. L'idée du jeu était déjà très précise (il a vraiment dû passer un long moment dans ses toilettes) et il me fut signifié vers quoi il pensait qu'il serait intéressant que le jeu tende. En effet, selon lui, d'après le conte qui nous dictait totalement le thème, il serait intéressant que le jeu soit un jeu à rôle asymétriques (celui de la cigale et de la fourmi), avec un système de collecte et qui devrait être jouable par les plus petits. Je dois dire que la description qui m'avait été faite me donnait déjà envie de jouer à ce jeu s'il existait et c'est donc avec un grand plaisir que je décidai de me pencher bien volontiers sur ce projet qui ressemblait d'ailleurs bel et bien à un petit défi qui m'était lancé.

Default

Quelle merveilleuse source de motivation d'avoir comme objectif que d'être le prochain titre de cette fabuleuse série !

Assez rapidement, le principe et le thème du jeu me parlant totalement, j'eus l'idée d'utiliser des morceaux de mécanisme de jeu que j'avais créé et que j'avais mis de côté. En effet j'avais eu l'idée à une époque d'utiliser une pile de carte ronde représentant des types de terrain pour constituer un terrain de 4 par 4. Avec une grosse simplicité ergonomique on constituait en un clin d’œil un terrain avec une excellente dose d'aléatoire. Après collecte de certaines cartes il suffisait alors de combler les zones vides par d'autres cartes pour être à nouveau opérationnel. J'adorais ce principe et surtout je le trouvais parfaitement ergonomique, chose que je recherche toujours le plus à optimiser. Pour mes premiers tests j'ai alors utilisé l'excellent jeu bugs and co des illustres Faidutti, Vuarchex, Yako édité par Libellud et illustré par Naïade. Les jetons de ce jeu remplissait en effet parfaitement les besoins de mes premiers tests, avoir des jetons ronds dans 4 couleurs différentes.

Default

Premiers tests avec les jetons de Bugs & Co. Bon, ça ne ressemble pas trop à un terrain et des ressources mais il faut toujours une bonne dose d'abstraction pour les premières versions d'un prototype (parfois même non seulement pour les premières versions).

Ndlr : nous admettons qu'à partir de ce point Mr Forget sera considéré comme étant sorti de ces toilettes même si nous ne pouvons en être totalement sûr.

Je me suis donc amusé à utiliser cette méthode de constitution de terrain en me demandant bien ce que je pourrait en faire. L'idée étant de faire intervenir la cigale et la fourmi j'ai donc assez naturellement eu l'idée de trouver un principe qui faisait que la fourmi allait chercher à récupérer des ressources alors que la cigale allait tenter de lui intercepter.

Il est également fait allusion aux talents de chanteuse de la cigale dans la fable, mais après avoir fait un test en ce sens et après avoir vu la tête de ma femme et mes enfants j'ai décidé de plutôt chercher du côté de la collecte de ressource.

Mon idée fut alors de faire en sorte que le joueur fourmi devait mettre en place un certain nombre de fourmis sur le terrain et comme il est toujours rigolo d'avoir des petites contraintes je décidai d'imposer le fait de devoir constituer une chaîne de fourmis en partant d'un bord. Contrainte qui avait en plus l'énorme avantage d'être complètement thématique. Étant donné que le jeu devait être jouable avec les plus petits, je me suis alors interdit de faire un système dans lequel tout était sous contrôle, chose qui aurait rendu le jeu calculatoire et qui ne donnerai alors aucune chance aux enfants, j'ai donc décidé de mettre en place un système de double guessing. La fourmi choisissait secrètement le type de ressource qu'elle voulait récolter et la cigale devait alors le deviner. Le cœur du jeu était là, il ne me manquait plus qu'à trouver un objectif de jeu et surtout à faire quelques tests. Je décidai alors d'utiliser les petites grenouilles de Crôa! pour représenter la cigale et les fourmis :

Default

Quand je vous disais qu'il faut une bonne capacité d'abstraction, voici une cigale et une fourmi !

Afin que le côté double guessing du jeu fonctionne il fallait que les joueurs soient le plus prévisible possible, qu'ils aient des choix évidents, d'autres moins, c'est pourquoi je décidai alors de mettre en place des cartes contrats que les joueurs devaient réaliser. Chacune de ces cartes valait un point de victoire et comme les cartes étaient présentes plusieurs fois il y avait même un bonus à posséder un même exemplaire plusieurs fois. Les premiers tests avec ma femme et mes enfants furent très concluant, nous prenions immédiatement du plaisir, les enfants réussissaient à nous bluffer et le jeu tournait aussi bien à 2 que 3 ou 4. Il n'aura fallut que quelques jours pour que cette version voit le jour, je décidai alors de faire une version plus propre en utilisant les dessins du plateau de Myrmes d'Arnaud Demaegd pour les tuiles terrains et de piocher dans le innombrables photos magnifiques de fourmis que l'ont trouve sur le net pour illustrer mes cartes objectif.

Default

Une partie de test chez les Ludochons avec l'une des premières versions du prototype.

Default

Quelques images trouvées sur le net pour illustrer les cartes objectif de mon prototype. Magnifiques !

A ce stade il s'était passé seulement 4 jours depuis la demande de Benoît, nous étions fin 2013. La chose qui tombait bien était que nous étions seulement à quelques jours du salon d'Essen, nous devions donc nous voir avec Benoît pour évoquer quelques pistes d'idées de mécaniques mais c'est bien finalement le prototype sous le bras que je suis allé à sa rencontre, ce que je vous raconterai dans la deuxième partie de ce journal d'auteur...

Default


La cigale et la fourmi
Un jeu de Yoann Levet
Illustré par Naïade
Publié par Purple Brain Creations
2 à 4 joueurs
A partir de 8 ans
Langue de la règle: Française
Durée: 25 minutes
Prix: Non renseigné


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Kommentare (4)

Default
YoannLevet
YoannLevet

Merci pour vos commentaires :)

Pour la rapidité, je pense que le travail d'auteur est un travail de "digestion". Certaines des idées avaient déjà été imaginées bien avant ce projet. Le fait d'avoir un thème imposé n'à fait que faire resurgir des idées et réflexions que j'avais déjà eu, il ne m'a fallut que les "adapter". C'est même un travail inconscient je pense.

Et de toute façon j'ai remarqué que pour mon cas, soit je trouve des trucs qui marchent parfaitement tout de suite, soit c'est plus compliqué et dans ce cas là, souvent, les idées n'aboutissent pas.

Bien sûr je dis tout cela du haut de ma toute petite expérience d'auteur ne s'étant fait éditer que deux jeux (un troisième dans les tuyaux).

grandlapin
grandlapin

Je suis impressionné par la rapidité avec laquelle les idées se sont enchaînées... Y'a pas à dire, hein, on est créateur ou on ne l'est pas

Vivement la suite!

ericbad
ericbad

Bravo Yoann pour la fourmiture besogneuse de cet excellent jeu et l'humour chansonnier de ce billet!

Vivement les collectes de vos prochains terrains ludiques!

Kerquist
Kerquist

C'est donc à Benoit Forget que nous devons le deuxième jeu de Yoann Levet.

A qui devra-t-on le troisième ?

Il ne faudrait pas laisser un grand auteur en friche.