In der Datenbank seit 31.08.2011

edition 2011
Par Christopher Badell et Paul Bender
Illustré par Adam Rebottaro
Édité par Greater Than Games

Standalone

Langues des règles : Englisch

Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
Description du jeu

Sentinels of the multiverse est un jeu coopératif pour 2 à 5 joueurs imaginé par Christopher Badell et Paul Bender mis en (belles) images par Adam Rebottaro et édité par Greater than Games.

Bon le pitch, il n'y en a pas vraiment : Il y a 4 super vilains qui ont chacun une façon de faire le mal (le savant fou qui prend la terre en otage avec ses inventions diaboliques, le chef de guerre alien qui veut conquérir la planète, etc.) et 10 héros pour leur faire manger leurs dents.
Chaque héros est représenté par un deck de cartes fixe. C'est aussi le cas des 4 méchants et des environnement dans lesquels les combats prennent place.
Les mécaniques du jeu sont très simples : Au début d'un round on choisit un méchant que l'on veut taper ainsi que l'environnement dans lequel on veut situer le combat.
A chaque tour :
- on tire une carte du méchant, on résout ses effets
- le joueur actif joue une carte de sa main (et résout ses effets) puis complète sa main
- on tire une carte environnement, on résout ses effets
- et on passe au joueurs suivant...
Mais c'est méga simple! Oui... Mais le jeu regorge de subtilités. Les héros sont conçus pour avoir des pouvoir complémentaires. Il ne faut pas jouer n'importe quoi n'importe quand, les environnements on aussi des effets positif et négatifs et donc changer les mixes entre héros, environnements et méchants vous permet une assez grande variété d'histoires... Oui, d'histoires. Car c'est bien de cela qu'il s'agit. Chaque carte possède un petit descriptif genre bulles de BD afin de faire dialoguer les protagonistes, les rendre vivants et faire de votre partie un véritable petit passage de Comics.

Game play
2 à 5 players à partir de 8 ans 60 min
Anleitung auf : Englisch
Prix public conseillé : ~

 Les avis positifs

Comme Dallas : impitoyable !
60/100 -
limp 
Affable!
100/100 -
binderman 
vs

 Les avis négatifs

Aucun avis

 What we like

vs

 What we don't like