Description

80 Avant JC. La République est au seuil d'une nouvelle ère.[/size]
Le dictateur Lucius Cornelius Sulla (celui du jeu éponyme d'Ystari himself) a éliminé les derniers partisans de Marius, renforcé les pouvoirs du Sénat et travaillé à la restauration de la gloire passée de la République - mais en utilisant des méthodes personnelles ... un peu brutales. Ainsi ses réformes ont engendré la violence plutôt que la paix, et la révolte couve.
Le premier à s'affranchir du joug est Quintus Sertorius. Chef charismatique et doué, il rallie les tribus de Lusitanie pour conduire leur combat contre la longue oppression Romaine et ses exactions. Déclaré hors la loi pour son rejet de l'autorité de Sylla, Sertorius débarque dans la péninsule et déploie l'étendard des Marii. Avec une armée d'exilés à ses ordres, augmentée des tribus espagnoles qui affluent pour soutenir sa cause, Sertorius commence une guerre qui durera 10 ans. Il va bientôt être connu parmi les tribus sous le nom de « Nouvel Hannibal ».
Sur ses talons, nous trouvons le consul Marcus Aemilius Lepidus. Son opposition au Sénat est si grande qu'en 78 avant JC, il lève aussi une armée, cette fois dans le nord de l'Italie – destination : Rome. Le co-consul de Lepidus, Catulus, réussit a arrêter son avance, mais uniquement grâce à l'aide du jeune et ambitieux Pompée, rappelé d'Afrique pour aider à la défense de la Cité. Malgré son échec, les effets de la trahison de Lepidus vont retentir à travers la République pendant de nombreuses années.
Deux années plus tard, Sertorius conclut un traité avec Mithradates IV, roi du Pont, qui se soulève aussi – engageant la République sur un second front en Asie Mineure. Peu après, alors que l'ordre s'effondre tant en son sein qu'à l'étranger, Rome subit l'insulte ultime : une révolte d'esclaves, menée par le très compétent gladiateur-général, Spartacus ! Rome est cernée de toute part …
La République sera t-elle capable de repousser ces menaces ou, réduite en lambeaux, sombrera-t-elle dans l'anarchie ?
SPARTACVS est un jeu pour 2 joueurs piloté par des cartes, à l'instar de Hannibal, Rome vs Carthage, dont il s'inspire (avec un matériel certes beaucoup plus austère). La menace multi-forme représentée par Sertorius et ses avatars affronte la puissance de Rome. Le jeu se déroule sur une carte point à point représentant la péninsule ibérique, la Gaule, l'Italie et l'Asie Mineure. Le but du joueur Sertorien est de détruire les forces vives de la République – en prenant Rome, ses territoires, ou, à force de volonté, en provoquant son écroulement intérieur. Pour prévenir cela, le joueur Romain doit gérer la crise en termes politiques et militaires. Ou, mieux, éradiquer les traitres de la surface de la terre à l'aide de la fureur de Mars. (traduction du dos de la boite)
[size=10]

Note des membres
8.00/10
moyenne sur 1 avis

L'avis de l'équipe

Aucun avis

Videos

Aucune vidéo trouvée

Les avis des membres

 1  0
maksen
8,00 

Suggestions de jeux

No board game found

News

Aucun article

Sujets de forum

[spartacus] ashur et oenomaus
Neuster Beitrag sissouvic
am 03.01.2014, 17:33

Plus d'infos

Détails
Cette version est l'édition 2009
In der Datenbank seit 20.06.2008
Notes
Note : 8
Note rectifiée : 8
Note Finkel : 8.03
Nombre d'avis : 1
Nombre d'avis rectifiés : 1
Awards
No award found

Les autres éditions

    No board game found

Erweiterungen

    No board game found

Dans les listes

    Aucune liste