Docteur Mops

Spellcaster, combats de magie et bling bling

Spellcaster, combats de magie et bling bling

Default

Spellcaster est un jeu de chez l’américain R&R mais disponible dans la langue d’ici. Il est signé Aaron Weissblum et Norman Woods. Aaron Weissblum… le nom dira peut-être quelque chose aux amateurs. Je vous aide : en général on trouve son nom accolé à celui de… Alan Moon. Oui ! Le créateur des Aventuriers du Rail. Pas de pot pour Aaron, il n’a pas participé à ce jeu là… Bref c’est un collaborateur fidèle de monsieur Moon. Et Norman Woods ? Et bien nous dirons que c’est le collaborateur fidèle de Aaron quand Alan n’est pas là.

Spellcaster est un jeu de cartes qui va tout de suite vous faire penser à un jeu de cartes à collectionner connu. Nous allons y tenir le rôle de magiciens qui s’affrontent par le biais de cartes. Chaque carte représentant un sort. On sent le bon air de Magic non ?

On commence par poser 4 petits plateaux entre les joueurs. À deux c’est un duel, à trois un « deux contre un » et à quatre « deux équipes de deux ». Ces plateaux sont respectivement bleus, verts, rouges et jaunes. Et figurez-vous qu’il existe des cartes de Sort de la même couleur et… oui nous allons les jouer sur les plateaux de la couleur identique.

Default

Comme nous partageons les mêmes minis plateaux, cela sera le sens dans lequel nous allons poser les cartes qui indiquera qui en est le proprio. Si je peux lire, c’est à moi !

Et comme le plateau est tout petit, chaque nouvelle carte posée recouvre celle qui s’y trouvait déjà (c’est plus à toi !).

Bon mais alors c’est quoi le but ? Tuer l’affreux d’en face ?

Il existe plusieurs manières de remporter une partie mais dans l’idée c’est un peu ça.

Nous allons avoir en début de partie des cristaux d’énergie. Un genre de vitamine C pour magicien. Pomper toute l’énergie du méchant d’en face et il deviendra tout mou et tout flasque et c’est la victoire.

Nous avons également des Saphirs. Dans ce monde là, le Saphir est un peu l’équivalent du dernier smartphone trop hype. Si vous gagnez 15 Saphirs, vous êtes le magicien le plus cool de hype et l’autre en face s’enfuit honteux la baguette entre les jambes.

Parfois c’est plus tendu. Impossible de pomper l’autre suffisamment et impossible d’être bourré de Saphirs trop bien. À ce moment si un magicien qui doit piocher ne peut plus (parce qu’il n’y a plus de cartes) alors c’est qu’il est tard, il faut rentrer à sa maison et prendre un supo avant d’aller au lit et c’est le plus Saphireux qui l’emporte. De justesse mais ça marche quand même, il peut faire son malin.

Default

D’un coup de baguette magique...

Le jeu est simple. Nous avons dans notre chapeau en début de partie, 3 cartes piochées au hasard, 10 Énergies et 2 Saphirs que c’est pas tellement la gloire mais faut bien commencer.

On entame en piochant une carte.

Ensuite nous avons le droit de faire deux actions (qui peuvent être deux fois la même).

  • Soit Repiocher un carte
  • Soit jouer une carte de notre main
  • Soit activer une carte qui est déjà posée et qui est à nous (Shazam !)

Il faut savoir que certains sorts s’activent tout seuls. Il ne faudra pas l’oublier.

Default

Alors globalement les sorts rouges réduisent l’Énergie de l’autre (la pompe ou la paille suivant la force), les jaunes permettent d’en prendre (un coup de barre ? Jaune et ça repart !), les bleus accordent des Saphir bling bling, les vertes viennent foutre la … modifient les effets des autres cartes.

Parfois c’est aussi conditionnel. On pourra renforcer un sort soit en perdant de l’Énergie, en défaussant des cartes enfin bref tout est marqué dessus, il n’y a qu’à lire !

Default

C’est assez bon enfant, ça ne mange pas de pain, par contre pas sûr que ça se trouve très facilement dans toutes les boutiques. Vous devriez dénicher cela pour moins d’une vingtaine d’euros et puis tiens, vous nous direz ce que vous en pensez ! Je ne parle pas de l’illustration de couverture, j’ai déjà une idée personnelle là dessus…

Default


Spellcaster
Un jeu de Aaron Weissblum, Norman Woods
Illustré par Kerem Beyit, Suleyman Temiz
Publié par R&R Games
2 à 4 joueurs
A partir de 14 ans
Langue des règles: Française, Anglaise
Durée: 30 minutes
Prix: 19,00 € - Disponible


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Kommentare (2)

Default
Atalia-jeux
Atalia-jeux

La bonne nouvelle est que le jeu sera bientôt distribué en France, probablement à partir de Cannes 2015 ! :-)

kaiser sauze
kaiser sauze

Le jeu est certes vilain et fortement influencé par le tirage des cartes mais le systeme est tres malin et nous prenons toujours plaisir avant d attaquer un gros jeu d en faire une petite partie surtout en 2 contre 2.(davantage de cartes permettant de lisser l incertitude du tirage) Perso je n ai jamais testé à 3 joueurs.