Description

Chine, 1570. La Chine est sous le règne de l’empereur Longqing de la dynastie Ming. Ce dernier hérita d’un pays plongé dans le désarroi après des années de mauvaise gestion et de corruption. En réalisant l’ampleur du chaos que le règne de son père avait causé, l’empereur Longqing entreprit de réformer le gouvernement en réembauchant les talentueux fonctionnaires que son père avait bannis. L’empereur réside dans la Cité Interdite, qui accueillit de nombreux empereurs sous la dynastie Ming. Construite entre 1406 et 1420, elle consiste en un ensemble de 980 bâtiments couvrant 72 hectares. C’est également sous la dynastie Ming que la Grande Muraille de Chine fut rebâtie, étendue et fortifiée. À cette époque, la Chine subissait de lourds assauts des Mongols, il était donc essentiel de maintenir la Grande Muraille. C’est à la dynastie Ming que nous devons ce qu’il reste aujourd’hui de la Grande Muraille!

Le pays était célèbre pour sa bureaucratie très complexe qui engendrait malheureusement son lot de corruption.
Cependant, l’empereur Longqing tenta d’éradiquer cette corruption autant qu’il le put, simplement en la rendant illégale et passible de mort. Cette mesure semblait à première vue efficace, mais comme nous le savons tous, il n’est pas chose aisée que d’avoir le contrôle absolu de ses « loyaux » sujets. À la cour impériale, les plus hauts fonctionnaires prétendirent soutenir l’interdiction de la corruption et plutôt que de recevoir de l’argent, une nouvelle coutume vit le jour : l’échange de cadeaux.

Lorsqu’un citoyen avait une requête à présenter, il l’accompagnait d’un cadeau. Naturellement, le fonctionnaire se devait d’offrir un cadeau en retour. Si le cadeau du citoyen était de valeur, comme par exemple une statue de jade, et que le fonctionnaire offrait en retour un vulgaire éventail en papier, il était difficile de considérer cela comme un acte de corruption. Pourtant les deux partis connaissaient bien la valeur symbolique de ces objets… « La Cité Interdite » utilise cette coutume comme base de jeu. Les joueurs incarneront de puissantes familles chinoises essayant de gagner en influence et en pouvoir, en tentant de corrompre des Officiers impériaux responsables de divers secteurs grâce à des cadeaux convenables.

Un joueur gagne la partie en décrochant une audience avec l’Empereur. Si plusieurs joueurs y parviennent, celui
qui a le plus de points de Victoire l’emporte.

Note des membres
7.78/10
moyenne sur 38 avis

L'avis de l'équipe

Aucun avis

Videos

Image de la vidéo Gugong, de la partie !
il y a 2 ans 2048  01h 22′
Partie
Image de la vidéo Gugong, de l'explication !
il y a 2 ans 4021  25′
Explications

Les avis des membres

Meilleurs avis
 7  0
kakawette
Très bōng
7,90 
 7  0
Clem_Achille
10,00 
 5  0
ihmotep
9,60 
Aktuelle Mitglieder-Meinungen
 2  0
driepick
9,00 
 0  0
Timi
8,30 
 0  0
thepetolet
Vraiment bon
8,90 
 2  2
morlockbob
7,60 
 0  2
ArnoArno
Pas glop
0,80 
 4  0
meliadus94
excellent
9,00 
 0  0
kalkaoual
Ďégoût gung

Suggestions de jeux

No board game found

Sujets de forum

Jade
Neuster Beitrag yannmx
am 09.12.2020, 14:53

Plus d'infos

Détails
Cette version est l'édition 2018
In der Datenbank seit 02.05.2018
Notes
Note : 7.78
Note rectifiée : 7.53
Note Finkel : 8.27
Nombre d'avis : 38
Nombre d'avis rectifiés : 29
Awards
No award found

Dans les listes

    Aucune liste