In der Datenbank seit 11.11.2003

edition 1989
Par Richard Hamblen, Tom Wham et Steve Winter
Édité par TSR

Standalone

Langues des règles : Englisch

Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
Description du jeu

The Great Khan Game ne se déroule pas vraiment dans les Royaumes Oubliés, contrairement à ce qu'indique la boîte et les règles. Les îles Whamites, c'est du jamais vu dans les Royaumes. Mais qu'à cela ne tienne. Le jeu se vaut bien à lui seul. En ouvrant la boîte, on découvre un petit plateau sur deux pages, assez cartoon dans son design, et de nombreuses cartes représentant des factions, des objets spéciaux ou des événements.
Le jeu est simple. Le monde est divisé en pays. Chaque pays est représenté par une série de cartes représentant les factions en présence à l'intérieur de ses frontières. Ces factions peuvent être des forces politiques (avec des drapeaux), des forces militaires (avec des épées), des forteresses (avec des tours) ou des forces économiques (avec des bourses ou des pépites). Chaque carte dispose d'un numéro qui lui est propre et, éventuellement, du ou des numéros de leader qu'elle accepte. Pour qu'un pays puisse être mêlé (aligné sur la table), il faut qu'il dispose d'au moins deux cartes compatibles entre elles (au sein d'un même pays). La force du pays ainsi formé sera du total de ses drapeaux pour la politique, du total de ses épées pour la guerre et ainsi de suite. Plus on a de pays mêlés, plus on reçoit d'or. Et à la fin, c'est le plus riche qui gagne.
Oui mais. Ce n'est pas tout. A chaque tour, on peut bien entendu faire la guerre à son voisin. On envoie alors des troupes attaquer les troupes et les forteresses de son ennemi. Ce faisant, on risque de se dégarnir et de faire tomber son propre pays. Mais on peut aussi renverser le pouvoir en place et s'adjuger un précieux vassal. Mais on peut aussi jouer plus finement le coup en tentant un coup... politique ! Là, on négocie dans l'ombre. Il faut rassembler plus de drapeaux que le pays mêlé, tout en conservant la règle de compatibilité entre les cartes des comploteurs. Si on dépasse le nombre de drapeaux mêlés, on prend possession de tout le pays, leaders comme armées et forteresses ! Redoutable !
Certaines cartes événement permettent de renverser bien des situations, comme la révolte des paysans qui s'attaque au joueur disposant du plus de cartes mêlées ou comme l'assassin qui prend la vie d'un leader désigné... Il y a aussi des cartes mercenaires qu'un pays mêlé peut louer pour porter une attaque ou pour se défendre, et ce à chaque combat. Et enfin, il y a l'île Broddick. Ce pays au milieu de la carte est le seul à disposer de magiciens. Celui qui s'en rend maître peut lancer des sorts et s'enrichir ou affaiblir ses adversaires. Inutile de dire que, dans ce cas, une alliance de tous les pays voisins doit se nouer pour faire taire l'arrogant sorcier !
Bref, le Great Khan Game est un jeu très riche, même si le matériel fourni fait pâle figure.

Game play
2 à 6 players à partir de 12 ans 90 min
Anleitung auf : Englisch
Prix public conseillé : ~

 Les avis positifs

A moi, l'île Broddick !
100/100 -
Genseric 
que du bonheur à Ratlarbig
100/100 -
yannk 
vs

 Les avis négatifs

Aucun avis

 What we like

Aucun pour ou contre
vs

 What we don't like

Aucun pour ou contre