In der Datenbank seit 23.10.2006

edition 2006
Par Vlaada Chvátil
Édité par Czech Board Games

Standalone 5 éditions

Langues des règles : ~

Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
Description du jeu

À l'origine annoncé en tant que « civilisation : le jeu de carte » pour Essen 2006, ce jeu aura beaucoup fait parler de lui.
« Through the Ages » semble être le titre final du jeu sorti en quantité limitée.
Il se pourrait qu'il soit réédité, le nom du jeu pouvant alors changer de nouveau.
Le jeu, à l'origine a été conçu dans l'idée de devenir un « Civilisation-lite ».
On y retrouve le développement, les sciences économiques, la guerre et tous autres éléments que vous trouverez dans un jeu de civilisation, mais en trois heures jeu seulement ici !
But du jeu:
Vous devez développer votre propre civilisation, sans chercher forcément à détruire celles des autres.
La force militaire est juste un aspect de votre nation, aussi bien que la population, la production ou la science.
Vous pourrez vous concentrer plus ou moins sur chacun de ces aspects, mais vous devrez n'en sous-estimer aucun d'entre pour établir une nation fonctionnant efficacement.
L'emportera celui qui aura produit la plus grande quantité de culture durant la totalité du jeu.
Cependant, il y a beaucoup de manières pour produire cette culture : par la religion, la littérature ou le drame, par des constructions de merveilles, en utilisant la quantité considérable de culture des personnes etc...
Mais effectivement, une certaine culture peut être gagnée des guerres ou des agressions...

Game play
2 à 4 players à partir de 12 ans 180 min
Anleitung auf : ~
Prix public conseillé : ~

 Les avis positifs

De l’antiquité à nos jours
80/100 -
PtitJu 
Harry Cover
Bon
84/100 -
Harry Cover 
Lapinesco
Vraiment bon
90/100 -
Lapinesco 
vs

 Les avis négatifs

J'ai pas tenu la distance
40/100 -
Poseidon94 
Inutilement compliqué....
23/100 -
zachtman 
frustrant
40/100 -
Doljin 
ben... c'est chiant...
5/100 -
andromak 

 What we like

vs

 What we don't like