In der Datenbank seit 23.05.2008

edition 2008
Par Karl-Heinz Schmiel
Illustré par Jochen Eeuwyk
Édité par Ubik
Distribué par Millennium

Standalone 1 extension
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
Monsieur Phal

Le jeu de l'année portugais est

Le jeu de l'année portugais est

Martin Wallace vient de remporter le "Jogo do Ano 2007" avec "Brass". Le "Jogo do Ano", c'est le "Jeu de l'année" en portugais. Et oui, les pays européens célèbrent de plus en plus le jeu de société et le Portugal s'y est mis très récemment. Le prix en est à sa deuxième année.

Quand on connaît "Brass", on se doute que ce n'est pas un prix "grand public". Quand on surfe sur le site officiel, spielportugal.blogspot.com, on comprend pourquoi. Le jury est composé de quatre membres de la communauté ludique portugaise, plutôt passionnés, au profil plutôt "joueur" comme on dit, et s'occupant de spielportugal. Il apparaît donc normal qu'ils récompensent les jeux qu'ils pratiquent le plus sans se poser plus de questions existentielles que ça. Une preuve supplémentaire ? C'est "Impérial", de Mac Gerdts, qui l'a emporté l'année dernière. Ce n'est pas du "léger". Une preuve supplémentaire ? Il suffit de voir qui est second et qui est troisième. Dans l'ordre, "Tribun" et "1960: The Making of the President". Là aussi, il faut un peu pratiquer pour apprécier.

Un schéma classique donc dans le développement de la culture ludique et des prix qui vont avec. Un prix qui vient conforter le sentiment d'un développement ludique européen fort, de la remarquable force d'internet dans la diffusion de l'info et du besoin de communiquer des passionnés. Et, surtout, un prix qui vient conforter le fait que "Brass" est un excellent jeu ! Bravo à Martin Wallace.

Pour en savoir plus (en portugais) : cliquez là !


Photo de Martin Wallace : spielportugal

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Kommentare (16)

Default
nim
nim

4 gaillards plutôt joueurs aiment Brass et, hop, il devient le jeu de l'année portugais? Ben mon colon...

BDML
BDML

Je suis d'accord avec vous M Phal pour l'élection du jeu portugais. Ce sont des "gamers" qui ont élu un jeu pour gamers.

Peu importe le jeu élu du moment que c'est celui qui a plu le plus au jury tous jeux confondus (il y a d'excellents jeux dans toutes les "catégories").

Mais j'ai l'impression (mais peut-être que je me trompe) que pour d'autres prix, le jury comprend parfois des gamers qui se brident un peu, pour des raisons politiques.

Monsieur Phal
Monsieur Phal

Cher Monsieur BDLM,

Je pense que pour avoir un jeu, y jouer et décider qu'il est bon, tellement qu'il mérite un prix, il faut qu'il soit sur le marché. être sur le marché, faire partie du marché n'est pas sale. Vos jeux pour pouvoir y jouer, vous allez dans une boutique les acheter. Vous êtes une cible, un client, vous faites parti d'un marché. Le marché ne dicte pas, à mon avis, sa loi, ce sont les joueurs qui, pour l'instant, décident du succés d'un jeu comme on les pratiquent, et encore plus avec un prix comme celui du jeu de l'année portugais puisque ce sont des joueurs comme vous et moi qui le font et qui décident.

Je suis toujours surpris par le fait de penser que ce ne sont pas les qualités d'un jeu qui font qu'il a une récompense, mais simplement des arguments plus ou moins "politique" qui n'ont rien à voir avec le jeu lui même... "Brass" est un excellent jeu, les joueurs portugais l'ont, je pense, simplement récompensé pour ça et parce qu'ils sont consommateurs de ce genre de jeux, parce que leur marché leur permet de le découvrir et que les gens qui s'interessent à l'heure actuelle aux jeux au portugal sont des gens suceptiblent d'aimer ce type de jeux. je ne vois pas pourquoi ils iraient primer autre chose pour un plublic qui n'existe pas...

Je pense, aussi, que ce débat aurait plus sa place dans le forum :o)

BDML
BDML

Certe, mais il y a quand même quelque chose qui me gène dans le fait que le marché dicte sa loi, là aussi.

En ne "donnant" au marché que ce que l'on pense qu'il attend, on ne l'aide pas à s'ouvrir.

Si c'est pour finir comme le marché allemand qui bradait le dernier SdJ à peine quelques mois après son élection. Je ne sais pas si la solution est bonne.

Jokari
Jokari

Sans avoir pris ma carte du Fan club de Mr Phal je dirais que je plussoie ses paroles pleines de sagesse.

Au vu de lur prix de l'année (et du podium) je ne dois pas avoir de sang portugais dans les veines...

Monsieur Phal
Monsieur Phal

Cher Monsieur BDLM,

Ben non justement, ils sont eux aussi dépendant du marché, ils priment un jeu par rapport à leur marché et à leur public. Le jour où il y aura un autre marché, plus "grand public", le Portugal aura aussi son prix "Grand public". En France, en Allemagne, il y a plusieurs public, plusieurs marchés, il y a donc plusieurs prix. C'est tout ce que ma phrase voulait dire.

BDML
BDML

> Ils n'ont sans doute pas le même marché non plus....

Et alors... et même justement...

Ils priment un jeu, indépendamment du marché.

Mais bon, ce n'est pas le lieu pour relancer un vieux débat ;-)

Lord Kalbut
Lord Kalbut

Rhaa ! C'est pÂs des tÂffiÔlles les PortÛgÂis ! Vive les pÔilûs !:o))))))))

Tu krÔis ke ça v être mal interpRêter ça, mÔn bÔn Meuhhh ! ;o)))))

poifpoif
poifpoif

Pour moi aussi, c'est le meilleur jeu de l'année dernière. Mérité à mes yeux donc.

ocelau
ocelau

OK Meeeuuhhh, j'avais mal interprété ta phrase :-)

sinon à noter la belle seconde place de tribun (et m*** , j'avais dit que je n'en parlerais plus de ce jeu ;-) )