In der Datenbank seit 23.05.2008

edition 2008
Par Karl-Heinz Schmiel
Illustré par Jochen Eeuwyk
Édité par Ubik
Distribué par Millennium

Standalone 1 extension
20.100

Tu quoque mi fili !

Tu quoque mi fili !

Ce qui est bien avec une extension, c'est qu'elle permet de remettre un coup de projecteur sur un jeu qui s'est retrouvé noyé sous le flots des nouveautés. Qui donne envie de ressortir sa boîte parce que, finalement, il est pas mal du tout ce jeu. En plus, l'extension, permet de renouveler le plaisir de la partie, ce qui ne gâche rien.

"Tribun" rentre parfaitement dans ce type de jeu, bon mais dont on parle peu finalement par ici. L'arrivée de "Brutus", l'extension sortie il y a un an en allemand, était programmée de longue date et elle déboule enfin cette semaine en boutique.

Au menu de cette boîte, principalement, la possibilité de jouer à six avec une nouvelle famille, les Junii dont l'ancêtre participa à l'édification de la République et le membre le plus connu, Brutus, assassina Jules César. La façon de jouer cette famille diffère totalement des autres familles du jeu de base. A tel point qu'il est d'abord conseillé de se familiariser avec le reste de l'extension sans la jouer. Elle se joue avec des disque d'action et un set de 12 cartes Action. Globalement, le joueur Junii profite des choix des autres joueurs en récoltant l'argent et l'influence qu'ils ont pu laisser en chemin.

Les autres éléments de cette extension sont les faveurs de l'empereur, une nouvelle faction, les esclaves, des assassins, et cinq tuiles Personnalité. Le tout avec un plateau de jeu qui permet de faire fonctionner le tout. Sur celui-ci, apparaissent trois nouveaux lieux, le refugium qui permet d'accorder leur liberté aux esclaves, la Basilica qui permet d'obtenir les faveurs de l'empereur et enfin le Capitoleum où sont disposées les personnalités.

L'assassin permet de se débarrasser de la plus forte carte d'une pile. Le Refugium permet d'obtenir des avantages de la part des esclaves affranchis et peut être une condition de victoire finale. Les faveurs de l'empereur ont un pré requis, comme avoir le plus de légions et permettent d'obtenir de l'or ou d'autres avantages. Enfin, grâce au Capitoleum, il est possible d'obtenir des Titres. L'Augur permet de tirer trois cartes à la fin du tour et d'en défausser une, le Tribunis Plebis permet d'utiliser deux factions pour réclamer la tuile Tribun, etc.

"Brutus" apportera donc son lot de nouveautés à ceux qui ont aimé le jeu et qui se sentaient à l'étroit avec le jeu de base.


> L'annocne chez Edge


"Brutus"
une extension pour "Tribun"
de Karl-Heinz Schmiel
pour 2 à 6 joueurs
édité par Edge
disponible cette semaine

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Kommentare (4)

Default
moiseursula
moiseursula

Ben moi....j'ai pas aimé du tout le jeu de départ alors meme avec extension, flexion, genuflexion ou autre...non merci

winforlife
winforlife

Enfin depuis le temps qu'on l'attendait cette extention mais comme dit le proverbe, vaut mieux tard que jamais merci a Edge d'avoir pris la peine de la traduire :)

BONY
BONY

"...un jeu qui s'est retrouvé noyé sous le flots des nouveautés"

tout ça pour se retrouver noyé sous le flot d'extensions. Mais celle-ci a l'air d'être UNE SACRÉE EXTENSION!!

Salmanazar
Salmanazar

Au réveil, pour être à la mode, je ne ferai plus des étirements mais des extensions